Je suis visuel, auditif, kinesthésique… vraiment ?

Pendant longtemps, je me suis pensée kinesthésique.
J’étais kinesthésique parce que je n’étais pas visuelle : voir quelque chose ne me suffisait pas pour le retenir. Et je n’étais pas auditive non plus, puisqu’écouter quelque chose ne me suffisait pas pour l’apprendre. Il me restait donc la possibilité d’être kinesthésique. Apprendre dans l’espace, apprendre par sensations, associations, ça me parlait. Et puis, il fallait bien que je sois quelque chose, non ?

Continuer la lecture de « Je suis visuel, auditif, kinesthésique… vraiment ? »

L’impossible combat entre théorie et pratique

Il y a une question qui revient souvent dans les débats sur l’éducation : celle de la théorie et de la pratique. Imaginons : repas de Noël. Vous êtes assis·e à côté de votre cousine, qui a quitté l’école à 16 ans. Elle ne se plaisait pas sur les bancs de l’école et a monté son entreprise ; elle a tout appris « par elle-même ». (oui, je mets des guillemets parce qu’on s’en est déjà parlé, des innombrables sources possibles d’apprentissage). En face de vous, la femme de votre frère, professeure à l’université. Adepte de théories, elle écrit des livres en accord avec cette passion. Continuer la lecture de « L’impossible combat entre théorie et pratique »