Feeducatif a un an : bilan d’une année de blog

Ce 15 novembre 2018, Feeducatif a un an. Si vous me connaissez, vous savez que j’adore les bilans. Je les fais à chaque fin d’année civile et scolaire, à chaque anniversaire, à chaque passage d’étape. Je suis une fille de rétrospection, de celles qui notent sur un cahier les bons coups et les échecs, qui essaient d’en tirer des conclusions pour mieux planifier l’avenir.

Alors forcément, si Feeducatif a un an, il me faut un bilan. Il faut que je prenne cinq minutes pour me questionner sur tout ce qui s’est passé. Et j’ai envie de vous le partager parce qu’au quotidien, Feeducatif, c’est clairement vous. Pour vous, avec vous.

blog-blogging-anniversaire-education-formation-école-blogger-feeducatif

Pourquoi Feeducatif est-il né il y a un an ?

À l’automne dernier, j’entamais ma cinquième année de doctorat en Sciences de l’Éducation. J’avais besoin de partager mes découvertes, mes réflexions, mes combats. Ces mêmes combats qui m’ont menée jusqu’à ce programme. Puisque j’enseigne, j’avais surtout, au départ, besoin de partager avec les étudiants toutes ces pensées.  Leur proposer des ressources, aussi. Je vous expliquais tout ça ici. L’idée d’origine : des articles de vulgarisation scientifique et un podcast, en alternance chaque mercredi. Des interviews avec des formateur·ices, toutes les deux semaines.  Le premier podcast, avec Youen, a été diffusé fin janvier 2018.

Et puis, la vie…

Sauf qu’entre temps, il s’en est passé des choses, et j’ai dû reconsidérer mon ambition. Un doctorat, du financement à trouver, une thèse à écrire, des petits jobs en permanence à côté, une vie agitée sur le plan personnel, m’ont un peu obligée à revoir mes plans. Après quelques articles en retard, une pause de plus de trois mois dans le podcast, je me suis rendu compte que… j’étais humaine. A.k.a. quelqu’un qui a des limites. Et que c’était OK.

C’est pour cela qu’aucun épisode de podcast n’est sorti depuis deux mois. J’en ai pourtant un dans mes placards, il est encore brut et pas monté. J’ai aussi une série de podcasts à voix unique, la mienne, qui est en cours de gestation. Ça viendra. C’est probablement mon plus gros apprentissage de cette dernière année : si tu as un projet qui te tient à cœur, fais-le. Jette-toi dedans. Et quand tout arrive en même temps, prends un moment pour définir tes priorités. C’est OK de ne pas être partout en même temps. Et surtout, surtout, ça ne remet pas en cause ni ton projet ni son intérêt.

blog-blogging-anniversaire-education-formation-école-blogger

En attendant, Feeducatif est une belle aventure.

Parce qu’en un an, j’ai rencontré des personnes formidables pour le podcast, bien souvent des coups de cœur qui ont amené à des prises de nouvelles régulières. Je suis leurs parcours, leurs questionnements, avec toujours un grand intérêt.

Parce que j’ai découvert avec le blogging une communauté de gens engagés, qui bloguent pour partager leurs questionnements et prendre position sur des sujets d’actualité. Bien entendu, que parfois je suis agacée, parfois émerveillée, souvent admirative. Mais les gens passionnés, c’est toujours beau. J’ai passé des heures à me promener sur Hellocoton, mais aussi sur tout un tas de blog jamais recensés. J’y ai trouvé des perles. Et j’ai, mois aussi, été interviewée par Mickaël.

J’ai eu le bonheur de rencontrer quelques-uns d’entre vous, en vrai, et vos retours m’ont autant surprise que touchée.

J’ai saisi chaque semaine l’occasion de me questionner, moi, sur ce que je pensais, ce qui était important pour moi et ce qui l’était moins, dans toutes ces idées que je défendais. Je suis montée au créneau pour l’égalité homme-femme plusieurs fois (ici), ai questionné des pratiques comme la dictée (ici) ou ai fait un petit tour de ce qu’est l’apprentissage (ici). Apparemment, vous et moi, on a des préoccupations communes : vos articles préférés cette année ont été mon questionnement sur la pertinence des cahiers de vacances et celui sur l’obligation du port du soutien-gorge à l’école.

Et il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de donner une conférence sur l’apprentissage, grand public, pleine de jolies rencontres elle aussi. Si j’ai pu le faire, je suis sûre que le blog y est pour quelque chose : après des mois à penser l’éducation toutes les semaines, à m’interroger vraiment, j’ai pu mettre des mots sur certaines idées et acquérir la confiance pour communiquer dessus. Et ça, pour moi, c’est inestimable.

Alors, qu’est-ce qui s’en vient sur Feeducatif ?

Pour l’année qui vient, il y a des projets. Rien de trop grand, rien de trop fou. Juste quelques petites histoires que j’ai envie d’inventer et de vous raconter. Tout en gardant en tête que tout change, tout évolue.

En premier lieu, je vais continuer à publier un article tous les mercredis… au moins. Le format de l’écriture me plaît beaucoup, et j’ai envie de poursuivre dans cette voie-là. Je vais aussi tâcher de publier des podcasts plus régulièrement, mais peut-être moins souvent. Je me suis rendu compte que j’ai beau adorer ce format, sa réalisation dans mon emploi du temps chargé, avec le décalage horaire avec l’Europe et mon planning serré au Québec, était parfois compliqué à gérer. Alors, je suis en réflexion. Et puis j’espère vivement continuer à emmener le projet à votre rencontre, grâce à des conférences, des ateliers… Si cela vous tente, on peut en parler ! 😉

Dans les semaines qui viennent, je prévois de me lancer un défi sur l’ensemble de l’année 2019. Restez à l’affût, notamment sur Instagram et Facebook et via la newsletter : je vais vous en parler très bientôt ! Et peut-être souhaiterez-vous participer avec moi ?

On est reparti pour un an, évidemment !

Parce que ça a été une année d’apprentissages incroyables, inédits, une vraie occasion de questionnement, de gros défis à relever, un emploi du temps parfois fou qui m’empêche de sortir l’article voulu… Tenir ce blog n’a pas été de tout repos, mais finalement, il en ressort plus de joie que de déceptions. On pourrait toujours faire mieux, bien sûr. Toujours être meilleur·e, plus performant·e. On espère parfois vainement que les gens qui nous entourent soutiennent, tous et sans réserve, un projet qui nous anime. On va se le dire : parfois, c’est difficile. Parce que quand tu crois à quelque chose au plus profond de toi-même et que ça te fait vibrer, tu as envie de changer les choses. Et que tu trouves que ton petit blog, là, il ne le fait pas assez vite.

blog-blogging-anniversaire-education-formation-école-blogger

Mais finalement, il y a ceux qui s’impliquent, ceux qui en parlent, ceux qui commentent ou surenchérissent. Ils sont précieux. Et puis on se rend compte qu’on le fait pour soi aussi, un peu caché peut-être, mais que toucher une personne c’est déjà merveilleux. Qu’un pas à la fois, tout arrive.

C’était une belle année. J’ai déjà hâte de voir ce que réservera la seconde.

***

Image en Une : rawpixel 

Source des images : Adi GoldsteinJess WattersAnnie Spratt 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *