Nouvel épisode du podcast : Jane, formatrice par l’improvisation

podcast - école-éducation-enseignement-apprentissage

J’ai rencontré le théâtre un peu par hasard dans ma vie. Un choix d’option pendant ma scolarité sans trop bien savoir pourquoi. Mais par la suite, le théâtre a pris une grande place dans mon parcours. Alors quand j’ai eu l’occasion de papoter avec Jane, forcément, c’était un grand plaisir pour moi.

Jane est formatrice auprès des particuliers et des entreprises, et elle intervient par le théâtre, ou plus exactement l’improvisation ; elle vous expliquera d’ailleurs la différence entre théâtre et improvisation dans l’épisode. Elle a un parcours riche et une réflexion intéressante qu’il me tardait de partager avec vous. Continuer la lecture de « Nouvel épisode du podcast : Jane, formatrice par l’improvisation »

Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion

introversion-école-différenciation-pédagogie-enseignement-enseignant-professeur

J’ai découvert un trait de caractère récemment : l’introversion. Entendons-nous bien : je savais que ça existait. C’est juste que j’ai découvert que ce n’était pas ce que je croyais.

Je pensais que quelqu’un d’introverti était quelqu’un de timide. L’image que j’avais en tête lorsque je pensais introversion était celle d’un petit être mal dans sa peau, qui bafouillait quand il fallait parler à des gens, qui voulait se fondre dans la tapisserie autant que possible et qui n’aimait pas beaucoup les gens. J’avais tort. Tant pis pour mes stéréotypes.  Continuer la lecture de « Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion »

Souvenirs d’élève et de bons points

récompense-école-éducation-punition

Quand j’avais 7 ans, mon enseignante en avait, probablement, une soixantaine de plus.

Nous sommes dans les années 1990. La classe est pourtant vieillotte, encombrée. Le tableau est entouré d’une sorte de poussière fine de craie, les brosses pour l’effacer se chargent au fur et à mesure de la journée d’une épaisse couche de cette poussière. On fait des polycopiés à l’encre violette, avec cette odeur si caractéristique. Les fenêtres donnent sur la cour.

Heureusement, d’ailleurs. Je passe mes journées à regarder dehors, ou à rêvasser dans mon coin. Sauf quand il y a quelque chose à gagner. Là, tout d’un coup, ça m’intéresse beaucoup plus. Et le gros avantage de cette année-là, c’est que des choses à gagner, il y en a plein. Continuer la lecture de « Souvenirs d’élève et de bons points »