Enseignement de l’écriture inclusive à l’école : pertinent ou pas ?

écriture inclusive - école - enseignement - société

Ces derniers temps, je me suis beaucoup intéressée à l’écriture inclusive. Ça a commencé, pour être exacte, avec la question du mademoiselle que l’on supprimait des formulaires administratifs. Je tenais beaucoup à mon mademoiselle. Beaucoup. Pour moi, il signifiait que je n’avais pas choisi de me marier, que je gardais une certaine indépendance. Je comprends la réflexion des féministes, et peut-être que si on la place dans un contexte d’évolution sociale, désigner une femme par « madame » est plus approprié. C’est juste que quelque part, j’aime mon « mademoiselle ». Bref. Et puis en essayant de creuser la question, j’en suis arrivée à essayer de penser l’écriture inclusive. Continuer la lecture de « Enseignement de l’écriture inclusive à l’école : pertinent ou pas ? »

Orthographe simplifiée : le débat qui fait rage

Récemment, lors d’une discussion avec Carole (qui fera partie d’un prochain épisode du podcast), le sujet de cette fameuse orthographe simplifiée est arrivé sur le tapis. Je l’avais presque oubliée. Ma rencontre avec elle s’est faite à l’université québécoise il y a quelques années. Ce jour-là, on m’a demandé de rendre un travail universitaire écrit selon les nouvelles règles de cette orthographe simplifiée. Je ne vais pas vous mentir : j’ai eu du mal. Déjà, parce que je ne connaissais pas ces règles. Mais aussi, parce que je ne comprends pas bien le principe. Toutefois, comme je sais qu’il fait débat, je me suis dit que j’allais quand même me pencher dessus. Continuer la lecture de « Orthographe simplifiée : le débat qui fait rage »

Quelle place accorder aux examens terminaux ? L’exemple du baccalauréat français

Il est un sujet qui divise en France ces derniers temps : la réforme du baccalauréat*. Il y a ceux, conservateurs, qui souhaitent le maintenir comme il est. Ceux, désireux de changer les choses, qui voient les nouvelles mesures d’un bon œil. Et ceux, défaitistes, qui disent que de toute façon, le baccalauréat, « on le donne aux jeunes maintenant, alors… ». Soumis à de nombreuses réformes au fil du temps, cet examen a toujours divisé mais a toujours eu une grande place dans l’organisation de la vie de nombreuses familles. Alors je ne me lancerai pas dans une analyse de la réforme, pas aujourd’hui. Mais je me suis demandé : « qu’est-ce que c’est, au fond, le bac ? Pourquoi tant de débats passionnés ? » Continuer la lecture de « Quelle place accorder aux examens terminaux ? L’exemple du baccalauréat français »