Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion

introversion-école-différenciation-pédagogie-enseignement-enseignant-professeur

J’ai découvert un trait de caractère récemment : l’introversion. Entendons-nous bien : je savais que ça existait. C’est juste que j’ai découvert que ce n’était pas ce que je croyais.

Je pensais que quelqu’un d’introverti était quelqu’un de timide. L’image que j’avais en tête lorsque je pensais introversion était celle d’un petit être mal dans sa peau, qui bafouillait quand il fallait parler à des gens, qui voulait se fondre dans la tapisserie autant que possible et qui n’aimait pas beaucoup les gens. J’avais tort. Tant pis pour mes stéréotypes.  Continuer la lecture de « Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion »

Souvenirs d’élève et de bons points

récompense-école-éducation-punition

Quand j’avais 7 ans, mon enseignante en avait, probablement, une soixantaine de plus.

Nous sommes dans les années 1990. La classe est pourtant vieillotte, encombrée. Le tableau est entouré d’une sorte de poussière fine de craie, les brosses pour l’effacer se chargent au fur et à mesure de la journée d’une épaisse couche de cette poussière. On fait des polycopiés à l’encre violette, avec cette odeur si caractéristique. Les fenêtres donnent sur la cour.

Heureusement, d’ailleurs. Je passe mes journées à regarder dehors, ou à rêvasser dans mon coin. Sauf quand il y a quelque chose à gagner. Là, tout d’un coup, ça m’intéresse beaucoup plus. Et le gros avantage de cette année-là, c’est que des choses à gagner, il y en a plein. Continuer la lecture de « Souvenirs d’élève et de bons points »

L’école est-elle nocive pour nos enfants ?

école-pédagogie-enseignement-élève

C’est parti d’une conversation sur Facebook. Quelqu’un demandait des ressources ou un professionnel qui pourrait lui permettre d’affirmer, dans un conflit entre deux personnes, que l’école était nocive pour les enfants. En cause : le système scolaire « traditionnel », ses évaluations, ses méthodes pédagogiques. On l’accuse d’être trop normative, trop axée sur la performance, pas assez à l’écoute. On lui reproche son cadre trop rigide et son uniformisation.

Forcément, ça m’a interpellée. Forcément aussi, j’ai eu très envie de m’en mêler.

En tout cas, ça m’a fait vraiment réfléchir. Est-ce qu’on peut vraiment dire que l’école bousille nos enfants ?  Continuer la lecture de « L’école est-elle nocive pour nos enfants ? »

Quoi lire, quoi écouter pendant les vacances ?

ressources-éducation-formation-école

Le mois d’août est là ! Je ne sais pas comment ça se passe pour vous, mais pour moi, c’est un mois lent. Un mois où malgré le travail, malgré l’agenda plein, il y a quelque chose de ralenti. J’ai envie de prendre le temps.

Je vous l’avais promis, cela faisait partie de mes projets pour Feeducatif cet été. Voici donc quelques ressources pour vous accompagner sur la route, sur votre chaise longue, sur la plage ou pendant vos marches. Ce sont des articles, des livres, des podcasts, des films, des conférences, glanés ici et là. Tous traitent d’éducation et de formation : parfois formelle, parfois informelle, mais toujours avec passion et vision. Je vous laisse donc les découvrir, et pensez à passer me dire ce que vous en avez pensé ! Peut-être, un jour, on formera un grand club de lecture… 😉 Continuer la lecture de « Quoi lire, quoi écouter pendant les vacances ? »

Vacances : quand les étudiants me manquent

enseignant-étudiants-vacances-été-université-amphithéâtre

Chaque année, c’est pareil : je peste sans discontinuer contre les paquets de copies plus hauts que mon bureau, contre les dates limites imposées, contre le son du micro qui énerve tout le monde. Je râle contre mes performances minables en amphi les jours où je n’ai pas réussi à expliquer ce que je voulais expliquer. Je m’énerve contre les centaines de courriels reçus. Et pourtant, quand tout s’arrête, quand c’est l’été et que je suis déchargée de mes cours, il y a comme un vide. Le blues de l’enseignant. Les étudiants me manquent. Continuer la lecture de « Vacances : quand les étudiants me manquent »