Quand l’été envahit les salles de classe

l'été-école-salle de classe-vacances

Ces derniers jours ont été caniculaires. Le chat passe ses journées allongé devant le ventilateur, les doigts collent au clavier et le thé glacé coule à flot. Ces jours de chaleur-là, c’est comme si tout ralentissait. Tout s’alanguit, les corps se gorgent de la chaleur qui a tant fait défaut les derniers mois et les peaux se dénudent pour mieux accueillir le soleil. Les salles de classes, elles, sont vides. Silencieuses. Elles résonnent quand on y chuchote. On y sent encore la présence des écoliers, des étudiants, mais déjà elle-même se dissout au soleil. Continuer la lecture de « Quand l’été envahit les salles de classe »

C’est l’été ! As-tu tes cahiers de vacances ?

cahiers-de-vacances-école-été-devoirs

Ils fleurissent dans les supermarchés, les librairies. C’est la saison. Les romans pour adultes qui cherchent un peu d’évasion pendant les vacances, pour se changer les idées après de longs mois de travail. Ces livres colorés, sur des présentoirs tout aussi joyeux qui annoncent des promotions (pour deux livres achetés, un sac de plage offert !), s’harmonisent vraiment bien avec les chaussures de plage, les barbecues, serviettes et autres ballons multicolores qui promettent des vacances joyeuses et riantes. Et puis pas loin, dans le même rayon, ils sont là : les cahiers de vacances. Continuer la lecture de « C’est l’été ! As-tu tes cahiers de vacances ? »

Obligation du port du soutien-gorge à l’école, vraiment ?

soutien-gorge-école-débat-éducation-féminisme-féminité

Parfois, je me mets en colère. Vraiment en colère. Et ça a été le cas cette semaine quand mon conjoint m’a lancé, sur le ton badin de la discussion de fin de journée, « tiens, tu as vu le débat sur l’obligation du port du soutien-gorge à l’école ? ». J’ai failli m’étouffer avec mon repas. L’obligation de quoi ?? Aussitôt, je suis allée sur internet, et j’ai vu. J’ai entendu. Et plus j’entendais, plus je voyais, plus je sentais la colère. Celle qui fait tomber les bras, qui part du fond du ventre comme un coup de tonnerre roulant. Celle qui fait apparaître des tâches noires devant les yeux. Continuer la lecture de « Obligation du port du soutien-gorge à l’école, vraiment ? »

La dictée comme un remède aux difficultés orthographiques… ou pas

dictée-éducation-formation-apprentissage-enseignement-pédagogie

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un reportage disant que l’écriture avait du plomb dans l’aile. Pas l’idée de l’écriture, non, puisqu’une personne sur trois, d’après ce reportage, rêverait d’écrire un livre une fois dans sa vie. Mais bien l’écriture en elle-même. L’orthographe. La grammaire. Les structures de phrases. J’ai beaucoup parlé autour de moi de cette question de l’écriture. Ça n’a pas manqué. Il y a toujours un moment où la question de la dictée est revenue sur le tapis. Continuer la lecture de « La dictée comme un remède aux difficultés orthographiques… ou pas »

Enseignement de l’écriture inclusive à l’école : pertinent ou pas ?

écriture inclusive - école - enseignement - société

Ces derniers temps, je me suis beaucoup intéressée à l’écriture inclusive. Ça a commencé, pour être exacte, avec la question du mademoiselle que l’on supprimait des formulaires administratifs. Je tenais beaucoup à mon mademoiselle. Beaucoup. Pour moi, il signifiait que je n’avais pas choisi de me marier, que je gardais une certaine indépendance. Je comprends la réflexion des féministes, et peut-être que si on la place dans un contexte d’évolution sociale, désigner une femme par « madame » est plus approprié. C’est juste que quelque part, j’aime mon « mademoiselle ». Bref. Et puis en essayant de creuser la question, j’en suis arrivée à essayer de penser l’écriture inclusive. Continuer la lecture de « Enseignement de l’écriture inclusive à l’école : pertinent ou pas ? »

Orthographe simplifiée : le débat qui fait rage

Récemment, lors d’une discussion avec Carole (qui fera partie d’un prochain épisode du podcast), le sujet de cette fameuse orthographe simplifiée est arrivé sur le tapis. Je l’avais presque oubliée. Ma rencontre avec elle s’est faite à l’université québécoise il y a quelques années. Ce jour-là, on m’a demandé de rendre un travail universitaire écrit selon les nouvelles règles de cette orthographe simplifiée. Je ne vais pas vous mentir : j’ai eu du mal. Déjà, parce que je ne connaissais pas ces règles. Mais aussi, parce que je ne comprends pas bien le principe. Toutefois, comme je sais qu’il fait débat, je me suis dit que j’allais quand même me pencher dessus. Continuer la lecture de « Orthographe simplifiée : le débat qui fait rage »

Quelle place accorder aux examens terminaux ? L’exemple du baccalauréat français

Il est un sujet qui divise en France ces derniers temps : la réforme du baccalauréat*. Il y a ceux, conservateurs, qui souhaitent le maintenir comme il est. Ceux, désireux de changer les choses, qui voient les nouvelles mesures d’un bon œil. Et ceux, défaitistes, qui disent que de toute façon, le baccalauréat, « on le donne aux jeunes maintenant, alors… ». Soumis à de nombreuses réformes au fil du temps, cet examen a toujours divisé mais a toujours eu une grande place dans l’organisation de la vie de nombreuses familles. Alors je ne me lancerai pas dans une analyse de la réforme, pas aujourd’hui. Mais je me suis demandé : « qu’est-ce que c’est, au fond, le bac ? Pourquoi tant de débats passionnés ? » Continuer la lecture de « Quelle place accorder aux examens terminaux ? L’exemple du baccalauréat français »