Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion

introversion-école-différenciation-pédagogie-enseignement-enseignant-professeur

J’ai découvert un trait de caractère récemment : l’introversion. Entendons-nous bien : je savais que ça existait. C’est juste que j’ai découvert que ce n’était pas ce que je croyais.

Je pensais que quelqu’un d’introverti était quelqu’un de timide. L’image que j’avais en tête lorsque je pensais introversion était celle d’un petit être mal dans sa peau, qui bafouillait quand il fallait parler à des gens, qui voulait se fondre dans la tapisserie autant que possible et qui n’aimait pas beaucoup les gens. J’avais tort. Tant pis pour mes stéréotypes.  Continuer la lecture de « Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion »

Souvenirs d’élève et de bons points

récompense-école-éducation-punition

Quand j’avais 7 ans, mon enseignante en avait, probablement, une soixantaine de plus.

Nous sommes dans les années 1990. La classe est pourtant vieillotte, encombrée. Le tableau est entouré d’une sorte de poussière fine de craie, les brosses pour l’effacer se chargent au fur et à mesure de la journée d’une épaisse couche de cette poussière. On fait des polycopiés à l’encre violette, avec cette odeur si caractéristique. Les fenêtres donnent sur la cour.

Heureusement, d’ailleurs. Je passe mes journées à regarder dehors, ou à rêvasser dans mon coin. Sauf quand il y a quelque chose à gagner. Là, tout d’un coup, ça m’intéresse beaucoup plus. Et le gros avantage de cette année-là, c’est que des choses à gagner, il y en a plein. Continuer la lecture de « Souvenirs d’élève et de bons points »

Motivation : ce que l’éducation peut emprunter à Google

Dans la vie, j’ai tendance à considérer que tout est question de motivation. Pourquoi ? Parce que le sens découle de la motivation. Trouver du sens à quelque chose, c’est être plus motivé pour le faire. C’est tout à coup, savoir pourquoi.

Ça, c’était mon intime conviction (bon, ok, peut-être construite sur de nombreuses études aussi, mais je m’y retrouvais pas mal). Depuis belle lurette, je suis convaincue que si on parle de formation, la motivation est nécessaire. Nous nous souvenons tous du désastre que représentaient nos cours pour lesquels nous peinions à trouver quelque motivation que ce soit. Pour moi, c’étaient les cours de maths, à une époque. Je me demandais un peu ce à quoi les vecteurs allaient me servir, et de ce questionnement en découlait un autre : « alors pourquoi y consacrerais-je du temps et de l’énergie ? » Motivation zéro, investissement zéro… résultat pas bien loin de zéro aussi. Bref, pas de sens, pas de motivation. Continuer la lecture de « Motivation : ce que l’éducation peut emprunter à Google »