Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion

introversion-école-différenciation-pédagogie-enseignement-enseignant-professeur

J’ai découvert un trait de caractère récemment : l’introversion. Entendons-nous bien : je savais que ça existait. C’est juste que j’ai découvert que ce n’était pas ce que je croyais.

Je pensais que quelqu’un d’introverti était quelqu’un de timide. L’image que j’avais en tête lorsque je pensais introversion était celle d’un petit être mal dans sa peau, qui bafouillait quand il fallait parler à des gens, qui voulait se fondre dans la tapisserie autant que possible et qui n’aimait pas beaucoup les gens. J’avais tort. Tant pis pour mes stéréotypes.  Continuer la lecture de « Introversion, différenciation, réflexion et autres mots en -ion »

Souvenirs d’élève et de bons points

récompense-école-éducation-punition

Quand j’avais 7 ans, mon enseignante en avait, probablement, une soixantaine de plus.

Nous sommes dans les années 1990. La classe est pourtant vieillotte, encombrée. Le tableau est entouré d’une sorte de poussière fine de craie, les brosses pour l’effacer se chargent au fur et à mesure de la journée d’une épaisse couche de cette poussière. On fait des polycopiés à l’encre violette, avec cette odeur si caractéristique. Les fenêtres donnent sur la cour.

Heureusement, d’ailleurs. Je passe mes journées à regarder dehors, ou à rêvasser dans mon coin. Sauf quand il y a quelque chose à gagner. Là, tout d’un coup, ça m’intéresse beaucoup plus. Et le gros avantage de cette année-là, c’est que des choses à gagner, il y en a plein. Continuer la lecture de « Souvenirs d’élève et de bons points »

L’école est-elle nocive pour nos enfants ?

école-pédagogie-enseignement-élève

C’est parti d’une conversation sur Facebook. Quelqu’un demandait des ressources ou un professionnel qui pourrait lui permettre d’affirmer, dans un conflit entre deux personnes, que l’école était nocive pour les enfants. En cause : le système scolaire « traditionnel », ses évaluations, ses méthodes pédagogiques. On l’accuse d’être trop normative, trop axée sur la performance, pas assez à l’écoute. On lui reproche son cadre trop rigide et son uniformisation.

Forcément, ça m’a interpellée. Forcément aussi, j’ai eu très envie de m’en mêler.

En tout cas, ça m’a fait vraiment réfléchir. Est-ce qu’on peut vraiment dire que l’école bousille nos enfants ?  Continuer la lecture de « L’école est-elle nocive pour nos enfants ? »

La dictée comme un remède aux difficultés orthographiques… ou pas

dictée-éducation-formation-apprentissage-enseignement-pédagogie

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un reportage disant que l’écriture avait du plomb dans l’aile. Pas l’idée de l’écriture, non, puisqu’une personne sur trois, d’après ce reportage, rêverait d’écrire un livre une fois dans sa vie. Mais bien l’écriture en elle-même. L’orthographe. La grammaire. Les structures de phrases. J’ai beaucoup parlé autour de moi de cette question de l’écriture. Ça n’a pas manqué. Il y a toujours un moment où la question de la dictée est revenue sur le tapis. Continuer la lecture de « La dictée comme un remède aux difficultés orthographiques… ou pas »

Les cours en ligne, une bonne idée ?

Il y a eu un concours de circonstances qui m’a poussée à m’interroger sur les cours en ligne. D’abord, la parution d’un article, mi-février, sur le site du Journal de Québec, dénonçant le nombre croisant de cours offerts en ligne à l’Université Laval. Pour vous en faire un bref résumé, des étudiants étaient mécontents de se voir offrir leurs cours en ligne et non en présentiel, argumentant qu’ils s’étaient déplacés à Québec pour leurs cours ou que le cours en ligne ne favorisait pas la richesse des échanges étudiants-professeurs. Parallèlement, d’autres étudiants apprécient de suivre leur programme dans la tranquillité de leur appartement plutôt que dans de grands amphithéâtres. Difficile de mettre tout le monde d’accord sur le sujet. Continuer la lecture de « Les cours en ligne, une bonne idée ? »